Ride hivernal

Je n’ai pas encore trop parlé de ma machine de guerre pour les sorties autour de Stockholm et pour ma ”préparation” à la Mégavalanche. J’ai choisi, comme nommé dans un précédent post, un Kona Coilair 2012, celui-ci n’existant plus en 2013 dans la gamme Kona. Il a en effet était remplacé par les Cadabra et Abra-Cadabra, qui sont de véritables machines à tout faire, mais trop proches de mon Coilair acheté l’année dernière pour que je saute le pas et change déjà de vélo.

Kona Coilair 2012
Kona Coilair 2012

C’est donc ce vélo et à vrai dire, je n’ai pas le souvenir d’avoir essayé un meilleur vtt que celui-ci. J’ai maintenant à peu près un an d’expérience à son guidon et toujours pas de casses ni de réparations à mon actif, hormis un nettoyage et entretien régulier. Je ne peux même pas dire si les pneus Maxxis Ardent sont difficiles à démonter en forêt puisque je n’ai pas crevé une seule fois dans l’année écoulée. Les mauvaises langues ne manqueront pas de me dire que je n’envois pas assez, je préfère me réjouir d’une telle fiabilité et d’une telle accroche, aussi bien en descente qu’en montée.  J’en déduit donc que le Coilair est bien pensé, bien construit et techniquement abouti! Mon ami Ludovic Roguet pourra même confirmer puisqu’il roule sur le même vélo, avec une taille de cadre en dessous et lui non plus n’a pas eu de déboires malgré des chutes régulières..!

Le gros atout de ce vélo, c’est sa polyvalence puisque je me contente d’un vélo pour les sorties régulières dans les forêts stockholmoises qui sont très accidentées et assez valonnées, les journées descente pure et la Mégavalanche l’été prochain. La fourche Fox Talas n’est que du bonheur, simple à regler, facilement réglable entre 140 et 180mm de débattement et un ressenti impeccable à l’utilisation. La suspension arrière quand à elle est une construction Kona maison brevetée avec le fameux Magic Link.

Magic Link Kona
Magic Link Kona

La suspension arrière est en fait constituée de 2 suspensions, la classique Fox Float, référence du domaine, et le Magic Link Kona, en bas sur la photo. C’est cette petite suspension supplémentaire qui fait la différence. Elle agit comme un blocage de suspension lors du pédalage en empéchant la Float de travailler, elle bouge légèrement sur les petits chocs aidant au bon amorti des racines et autres petites pierres. Enfin, elle se retracte complètement sur les chocs importants, emplifiant le débattement de l’amortisseur principal. Sur le papier, ca a l’air incroyable, en pratique le réglage optimal n’est pas simple à obtenir, celui-ci dépendant du poids du vététiste, mais une fois réglée, la suspension est vraiment optimale et fonctionne merveilleusement bien.

Je n’oublierai pas non plus de mentionner les freins Elixir Code R qui équipent le Coilair. Je n’ai pas de mots pour décrire la qualité du freinage, doux mais puissant, joueur mais contrable, accrocheur mais… J’ai plus d’inspiration là.  Que d’évolution depuis mes débuts en descente il y a 12 ans…

Ceci étant dit, dimanche dernier, c’était ma première sortie de l’année sur le Coilair, malgré la neige et le froid. Quelle expérience! Les quelques chemins piétinnés par les promeneurs étaient devenus de véritables single track bien lisses et damés, du vrai bonheur! La saison commence bientôt, il va donc falloir remettre ca dans quelques jours pour bien remettre en marche les jambes et l’équilibre. Pas non plus besoin de pneus clou cette fois-ci, la neige étant tassée sur les chemins mais pas gelée. Les pneus clou seront en revanche indispensables quand la neige fondra et regèlera la nuit, sûrement d’ici quelques semaines, mais j’aurai le temps d’en reparler d’ici là.

Cheers!
Cheers!

Kona 24 timmar i Old Pueblo

Om du är efter en helt ny upplevelse med din mountain bike måste du läsa om Kona 24 timmar i Old Pueblo! Tävlingen äger rum i Sonoran Desert i USA (lite långt men ändå inspirerande). Den är en 24 timmar tävling som du kan göra själv eller i lag från 2 och upp till 10 personer.

 

 

Om du är själv varvar du så många gånger som möjligt på en 26km lång bana. I lag blir det lite roligare då man skiftar efter varje varv och får vila tills den som cyklar klara sitt varv. Själva banan är en teknisk och rolig single track nästan hela vägen. Kona organiserar tävlingen och ser till att stämningen är avslappnad och att alla ska ha en mycket speciell upplevelse.

Vi har inte planerad att åka ditt i år, men kanske nångång om vi är i område i februari, man vet aldrig.

Förra året fixade den bästa soloåkaren 18 varv… Det bästa lag (4 pers) cyklade 23 varv på 24 timmar, med genomsnittshastighet på ca 25km/tim… Tufft! Vi kan också berätta att 98% av riders cyklade på en 29er! Det fanns en massa Kona HeiHei där!

Titta gärna på tävlingens video!